Une anémone de mer aide à combattre les maladies auto-immunes

3 commentaires

Anémone-soleil

Il y a 3 semaines, mon meilleur ami succombait après plusieurs années de lutte contre la maladie de Wegener, aussi connue sous le nom de granulomatose avec polyangéite. Une coïncidence a fait que, quelques jours plus tard, je tombe sur un article annonçant qu’une molécule, inspirée d’une anémone de la mer des caraïbes, aurait obtenu des résultats positifs contre cette maladie.

Voici à quoi peut aussi servir la bioprospection : sauver des vies.

La maladie de Wegener

La granulomatose avec polyangéite, ou maladie de Wegener, est une maladie auto-immune rare de cause inconnue, qui touche en moyenne 1 personne sur 42 000. De manière générale, les maladies auto-immunes sont dues à un dérèglement du système immunitaire, qui se retourne contre son propre organisme. La maladie de Wegener se caractérise par une vascularite (inflammation de certains vaisseaux sanguins) et cause de sérieux dommages dans de nombreux organes, particulièrement les voies respiratoires et les reins.

Avant les années 70, l’espérance de vie des personnes atteintes de cette maladie n’atteignait pas 1 an. Aujourd’hui, il est possible de la traiter et parfois de la guérir si elle est diagnostiquée rapidement. Le traitement associe des corticoïdes, pour supprimer l’inflammation, avec des immunosuppresseurs qui désactivent le système immunitaire. L’utilisation d’antibiotiques en complément est souvent nécessaire pour protéger l’organisme des attaques bactériennes. Cette maladie reste malgré tout une pathologie grave car de nombreuses complications sont possibles et les rechutes sont très fréquentes.


Quel rapport avec une anémone ?

L’anémone Stichodactyla helianthus, plus couramment appelée anémone-soleil, vis naturellement dans la mer des Caraïbes. Elle est connue pour se défendre en excrétant une toxine. Cette toxine a attiré l’attention car elle désactive sélectivement certains lymphocytes T (cellule du système immunitaire) : ceux qui sont directement responsables des maladies auto-immunes. Bloquer l’activité de ce type seul de lymphocytes T est nécessaire pour combattre la réaction auto-immune, sans supprimer la totalité du système immunitaire du patient, qui resterait alors sans défenses contre les infections extérieures.


Une étude aux résultats prometteurs

L’espoir dans un nouveau traitement repose sur une molécule appelée dalazatide, un analogue synthétique de la toxine d’anémone (une molécule très proche de la substance naturelle, synthétisée artificiellement). La société de biotechnologie Kineta et l’université de Groningen, en Hollande, on travaillé en collaboration pour réaliser cette étude.

Pour mimer in vitro une réaction auto-immune, les chercheurs ont stimulé des lymphocites T prélevés sur des patients malades, pour les amener à produire une importante quantité de cytokines (substance qui active la réponse immunitaire) par rapport aux cellules de volontaires sains. L’introduction de dalazatide dans le milieu réduit significativement cette production de cytokines, jusqu’à atteindre les mêmes concentrations que pour les volontaires sains, ce qui démontre l’activité de cette molécule.

Par la suite, la sélectivité du dalazatide pour les seuls lymphocytes responsables de l’inflammation auto-immune a également été démontrée. Ces nouveaux résultats suggèrent donc qu’il serait possible de développer un traitement contre la vascularite de Wegener, qui conserverait un système immunitaire opérationnel.


Un traitement porteur d’espoir

Le dalazatide a déjà obtenu des résultats très prometteurs pour prévenir d’autres maladies auto-immunes : le psoriasis, la sclérose en plaque ou la polyarthrite rhumatoïde ... Les essais cliniques sur volontaires sains ont déjà été franchis avec succès. Des essais sur des patients atteints de psoriasis sont actuellement en cours et devraient aboutir fin 2015.

En parallèle, diverses formulations sont développées pour offrir différents modes d’administration. L’efficacité du produit pourrait encore être testée sur d’autres maladies auto-immunes. Si les résultats espérés sont atteint, le médicament pourrait permettre, à l’avenir, de lutter contre de nombreuses maladies, rares ou moins rares.

Pour mon ami, il est maintenant trop tard. Mais pour la mémoire de ceux qui sont partis trop tôt, j'espère profondément que l’anémone-soleil de la mer des Caraïbe apportera une vie plus chaleureuse à tous ceux et celles qui souffrent des assauts de leur propres défenses immunitaires.

3 commentaires

#1 Robert -

Ce traitement s'adresse-t-il à tous les affectés du GAP?
J'habite au Canada et ma seule fille viens d'être diagnostiquée de cette maladie, faut-il des prédispositions spéciales pour recevoir ce traitement.

Merci.

#2 dany -

@Robert : Désolée pour le temps de réponse.
J'avoue ne pas avoir de connaissances suffisantes pour répondre à vos questions. Je ne peux même pas dire quand ce traitement arrivera sur le marché (s'il y parvient). Je suis désolée de ne pas pouvoir plus vous aider...
Je vous invite à prendre contact avec les équipes de Kineta qui travaillent sur le sujet à Seattle (http://www.kinetabio.com/).
Bon courage.

#3 Desmond Stephen -

Herpès ,Parkinson (ALS). VIH/SIDA. Cancer, Remède des diabétiques Spell
Bonjour à tous!! J'ai été diagnostiqué de l'herpès génital Simplex Virus (HSV) en 2015 et j'ai essayé tous les moyens possibles pour obtenir guéri, j'ai même visité certains hôpital où ils m'ont donné quelques médicaments comme Famvir, Zovirax et Valtrex qui sont très chers, mais tous en vain , jusqu'à ce que j'ai vu un post dans un forum de santé sur un médecin à base de plantes d'Afrique de l'Ouest qui préparent la phytothérapie pour guérir toutes sortes de maladies, y compris l'herpès Simplex Virus, au début, j'ai douté si elle était réelle, mais a décidé de lui donner un essai, quand je contacte ce médecin à base de plantes via son em il m'a envoyé une médecine à base de plantes par le service de messagerie, quand j'ai reçu cette phytothérapie, il m'a donné étape par des instructions sur la façon de l'appliquer, quand je l'ai appliqué comme indiqué que j'ai été totalement guéri de cette maladie mortelle dans les 14-21 jours de l'utilisation , si vous souffrez de ces maladies, vous pouvez aussi bien contacter ce grand médecin à base de plantes via son
Courriel; drhassanherbscure@gmail.com
WhatsApp +2349032582239

Écrire un commentaire

Vérification anti-spam